Marc, le slasheur naturopathe !

Marc est co-fondateur de O(de) avec Gwen & Cameil. Il nous raconte comment la Naturopathie et ses découvertes ont changé sa vie. Il nous livre ici ses meilleurs tips.

Âge : 38 ans
Ses vies : co-fondateur de O(de), naturopathe, sportif
Leitmotiv : se faire du bien par l’alimentation, sans se prendre la tête.
Sources d’inspiration : le Brésil où il a passé son enfance. Ses nombreux voyages pour découvrir de nouveaux savoir-faire et des ingrédients méconnus.

Marc LE QUENVEN

Marc, comment la Naturopathie est-elle venue à vous ?

J’ai travaillé plus de 10 ans dans la finance où je bossais trop. J’étais stressé, je courrais après le temps et déjeunais quand je trouvais 5 min – de la junk food essentiellement.

Je souffrais de maux de tête constamment, sans qu’aucun spécialiste ne puisse y remédier. En 2010, mes sœurs m´ont pris rendez-vous chez un naturopathe. C’est là que tout a commencé.

J’ai modifié mon rythme de vie, mon alimentation et même ma respiration. Ça m’a paru très simple et les résultats ont été immédiats.

C´est à ce moment-là que j´ai décidé de faire ce grand-écart finance-naturopathie et de me reconvertir. Ça a été assez évident !

En quoi consiste le métier de naturopathe ?

Le naturopathe aide à retrouver la santé via des méthodes naturelles en faisant un bilan des forces et faiblesses de l’organisme. Son objectif est de rééquilibrer le corps et l’esprit, à travers 3 programmes de remise en forme : détox, rééquilibrage alimentaire et revitalisation.

Pouvez-vous nous confier un tips simple, pour se faire du bien, tout en conservant le même mode de vie ?

Je peux même vous en donner 5 :
Ne pas manger de fruit après le repas, mais 1/4 d’heure avant ou 3 heures après.
Ne boire qu’un café par jour.
Consommer des céréales, les moins transformées possibles et les plus complètes.
Manger des poissons gras 2 à 3 fois par semaine et arroser ses salades d’huile de colza.
Consommer des fruits et légumes tous les jours.

Super simple !

Mon good tip du matin, c´est de prendre un shot à jeun (curcuma-gingembre). Ça a remplacé mon café.

Et pour ne pas me remettre à râler au quotidien (j´aime rien, je suis parisien J), partir une fois par mois voir l’océan. J’organise des sessions Surf & Naturo pour mes patients.

Avec O(de), vous être partis à la recherche de breuvages et de savoir-faire anciens pour se faire du bien. Racontez-nous.

Les breuvages naturels de nos grand-mères et ceux de cultures anciennes – comme l’ayurvédique – ont fait leurs preuves depuis des centaines d´années. On sait aujourd’hui que les solutions pour s’équilibrer et être en forme se trouvent dans la nature.

Pour créer O(de), on est allés chercher ces breuvages anciens, qui réconfortent et remettent sur pied – et qui nous évoquent parfois des souvenirs d’enfance. On a étudié, cuisiné, gouté, amélioré… On y a passé un temps fou ! En cuisine, derrière nos marmites et nos tamis, on les a enrichis et équilibrés avec des ingrédients appelés superfoods. Et ça a donné des petites potions en bouteille, au super bon goût !

Quelle est la place des boissons et de l’acte de boire dans une bonne alimentation ?

La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %.

L’acte de boire est essentiel car il permet de renouveler l’eau des cellules (qui baignent dans l’eau) et favorise les échanges cellulaires.

Il permet également, à toutes les fonctions de l’organisme, de fonctionner correctement : digestion, circulation du sang, élimination des déchets, régulation de la température interne…

Enfin, boire permet surtout d’éviter la déshydratation puisque nous perdons environ 2 litres et demi d’eau par jour en respirant, transpirant, éliminant…. Il est donc indispensable de s’hydrater, avec en moyenne, 1 à 2 litres par jour de boisson de qualité.

L’hydratation et la purification par le liquide doivent provenir de boissons à base d’eau, non sucrées et non alcoolisées. Cela peut être de l’eau minérale nature, mais aussi des eaux infusées ou encore des bouillons qui sont composés majoritairement d’eau.

Certaines associations d’aliments multiplient les bienfaits de chacun d’entre eux, pouvez-vous nous en dire plus sur ces mariages et nous donner un exemple ?

GINGEMBRE & CURCUMA : associés ces 2 super-aliments sont encore plus puissants. Les principes actifs de l’un renforcent ceux de l’autre.  Et si l’on ajoute un peu de poivre noir, cela permet à la curcumine de passer la barre digestive et décuple le pouvoir des 2 racines. C’est de là que nous est venue l’idée du Shot Happy Boost, pour bien commencer la journée.

Quel est votre aliment, super-aliment ou votre association d’aliments favori ?

J’ai vécu une très grande partie de mon enfance au Brésil, je consomme donc de l’açaï depuis tout petit.

Une recette ? Avant le sport, je me prépare un smoothie avec une mangue surgelée, de l’açaï, du lait végétal et une banane. Hyper bon !

Et dans la vie quotidienne ? Comment fait-on pour boire 1,5L d’eau en moyenne par jour ?

Dans l’idéal : un verre d’eau avant chaque repas et de l’eau tout au long de la journée, entre les repas. Pour celles et ceux qui ont du mal à boire beaucoup d’eau, les eaux bienfaisantes O(de) sont idéales car elles ont très bon goût et sont en plus enrichies de nutriments, vitamines, antioxydants… et apportent un bienfait immédiat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.